XXXIII - Radio Messageries Unilatérales

en France

1987 : Radio Messagerie Unilatérale ALPHAPAGE par France-Télécom.

  • En Septembre 1986, les sociétés Motorola et Télésystèmes sont retenues par la Direction Générale des Télécommunications pour déployer en France un réseau de Radio Messagerie Unilatérale.
  • Il s'agira d'un système d'envoi de messages accessible à tout abonné détenteur d'un Minitel, à destination de toute personne en déplacement équipée d'un récepteur de poche spécialisé.
  • Le 29 octobre 1987, Alphapage, le service numérique de Radiomessagerie Unilatérale de France Télécom est ouvert au public à la norme POCSAG. 
  • Alphapage est destiné au marché professionnel.
  • Il est le premier service numérique de messages envoyés sur des terminaux portatifs. Les premiers secteurs ouverts sont :
    • - Zone Paris : 14 octobre 1987 (Télex du 8 octobre 1987) AB PQ 49.96 & 49.97 - Ouverture commerciale : 29 octobre 1987.
    • - Région Île-de-France : 13 novembre 1987 (Télex du 10 novembre 1987) AB PQ 36.09 & 17 novembre 1987 (Télex du 10 novembre 1987) AB PQ 36.60 - Ouverture commerciale : 18 novembre 1987.
    • - Région de Marseille : 10 juin 1988 (Télex du 7 juin 1988) AB PQ 36.60 Millier 1 - Ouverture commerciale 16 juin 1988.
    • - Région de Lyon et Saint-Étienne :  prévu 4 juillet 1988 (Télex du 21 juin 1988), reporté au 18 juillet 1988. AB PQ 36.60 Millier 6 - Ouverture commerciale : 2 août 1988.
    • - Région de Lille : 16 août 1988 (Télex du 3 août 1988) AB PQ 36.60 Millier 5 - Ouverture commerciale : 10 octobre 1988.
    • - Région de Dunkerque : Ouverture commerciale le 28 février 1989. Pas de mention dans Registre Manuscrit.
    • - Les Messages Unilatéraux sont collectés par les Commutateurs Téléphoniques Électroniques Spatiaux ou Électroniques Temporels, puis acheminés vers le réseau de Commutateurs Temporels E10.5 PAVI par qui ils transitent. (les mêmes commutateurs que ceux utilisés pour le Télétel.)
  • - Ce système, faisant apparemment doublon avec les SMS du système GSM est en réalité plus sécurisé : avec Alphapage, l'émetteur du message sait si le correspondant l'a reçu sur son terminal. (Accusé de Réception)
  • - Mise en service Alphapage BIP le 15 mars 1991 accessible par l'indicatif 49.94 (Télex du 4 mars 1991).
  • - Mise en service Alphapage Réponse par Opérateur le 10 mai 1994 par l'indicatif 36.60 (Millier 5).
  • - Mise en service Alphapage Opérateur Jeunes le 2 mai 1995 par l'indicatif 36.60 (Millier 4).
  • - Au 31 janvier 1997, le parc de clients Alphapage-RDS + Alphapage est de 750.000.
  • - Création Indicatifs Alphapage OZ.AB.PQ = 06.57.54 à 06.57.59 le 28 février 1997 - (Ordre Rapsodie du 24 février 1997).
  • - Création Indicatif Alphapage OZ.AB.PQ = 06.57.99 le 28 février 1997 - (Ordre Rapsodie du 27 février 1997).
  • - Au 20 juin 1997, le parc de clients Alphage-RDS + Alphapage est de 1.000.000.
  • - Ce système existe toujours, mais depuis 2000, il n'appartient plus à France Télécom, mais à la société Sprintel qui rachète alors la filiale France Télécom Mobile Radiomessageries (FTMR) et la renomme e*Message France S.A. Il reste actuellement (2018) utilisé en France en système d'alertes par les pompiers et divers services d'urgences, sous la dénomination e*Message.
  • e*Message a son siège implanté dans la ville du Chesnay (78) au 14 rue du Dr Audigier.

1987TerminalAlphapage

Ci-dessus : un terminal Alphapage en 1992. Photographie France Télécom - Coll. C. R-V.

_____

1995CarteCouvertureAlphapage


1988 : Radio Messagerie Unilatérale OPERATOR par TDF.

Le 3 juillet 1987, le Ministre délégué chargé des Télécommunications, Gérard Longuet, signe un arrêté autorisant Télé-Diffusion de France à ouvrir et exploiter un Réseau de Messagerie Unilatérale.

Le 30 novembre 1988, Operator, le service numérique de Radiomessagerie Unilatérale de Télé Diffusion de France est ouvert au public (concurrent de France-Télécom)

Operator est destiné au marché professionnel.

Il est le second service numérique de messages envoyés sur des terminaux portatifs. Operator utilise pour sa diffusion le réseau d'émetteurs de radio en Modulation de Fréquences (88 à 108 MHz) :

  • - Ouverture technique de l'AB PQ 36.61 le 30 novembre 1988 ( Télex du 1er septembre 1988) 
  • - Operator utilise la norme RDS.

Le 1er juin 1995, France Télécom rachète, par absorption de capital, la société TDF Radio Services et récupère de fait le système Operator et devient Alphapage-RDS.

Au 31 janvier 1997, le parc de clients Alphapage-RDS et Alphapage est de 750.000.

Au 20 juin 1997, le parc de clients Alphage-RDS et Alphapage est de 1.000.000.

En 2000, Alphapage-RDS est racheté par Sprintel et devient e*Message.


1994 : Radio Messagerie Unilatérale KOBBY de Bouygues Télécom.

En Octobre 1994, le groupe Bouygues procède à l'ouverture commerciale son service de RMU KOBBY via sa filiale dédiée Infomobile.

KOBBY propose un accès à une messagerie vocale et permet l'émission de messages jusqu'à 400 caractères.

KOBBY utilise la norme ERMES.

  • Octobre 1994 : Région Île-de-France. (ouverture technique le 29 septembre 1994 -  Telex du 8 septembre 1994)
  • Mars 1995 : Région de Lille.
  • Juin 1995 : Région de Lyon.
  • Le 13 octobre 1995, ouvertures supplémentaires de OZ.AB.PQ = 06.06.45 et 06.06.48 en Île-de-France - (Télex du 5 octobre 1995).
  • Au 31 janvier 1997, le parc de clients KOBBY est de 100.000.
  • Mars 2003 : Bouygues annonce le démantèlement de son réseau en Province mais maintient le réseau KOBBY autour de Lyon ainsi que l'Île-de-France... Le maintien d'un réseau entièrement national n'est pas rentable pour Bouygues Télécom qui décide de limiter les frais.
  • Le 1er juillet 2005, la radiomessagerie KOBBY cesse ses activités, par décision de l'Autorité de Régulation des Télécommunications du 27 juillet 2004.

1995 : Radio Messagerie Unilatérale TAM-TAM de SFR.

Le 1er mars 1995, Tam-Tam, un nouveau service numérique de Radio Messagerie Unilatérale de SFR est ouvert au public.

La première zone couverte à l'ouverture du service est Paris - Île-de-France.

Cette technologie, basée sur la norme ERMES, est destinée au grand-public pour une diffusion de masse.

Tam-Tam permet l'émission de messages jusqu'à 400 caractères.

  • Le 31 janvier 1995, ouverture technique des OZ.AB.PQ = 08.36.61 (Milliers 1, 2 et 3) et 06.06.50 - (Télex des 23 et 25 janvier 1995) - (Ouverture Commerciale le 1er mars 1995).
  • Le 25 juillet 1996, ouverture supplémentaire du OZ.AB = 06.01
  • Au 31 janvier 1997, le parc de clients Tam-Tam plafonne à 210.000.
  • Le 1er novembre 1998, SFR annonce la fin de son service Tam-Tam, pour cause de non rentabilité avec un parc de 210.000 clients.

1995 : Radio Messagerie Unilatérale TATOO de France-Télécom.

Le 27 septembre 1995, Tatoo, un nouveau service numérique simplifié de Radiomessagerie Unilatérale de France Télécom est ouvert au public.

Dès son lancement, Tatoo couvre les villes de plus de 5.000 habitants et les grands axes routiers.

Cette technologie, basée sur la norme POCSAG, est destinée au grand-public pour une diffusion de masse.

Il permet, à sa commercialisation, de transmettre une suite de 15 chiffres maximum. Tatoo utilise le réseau déjà existant d'ALPHAPAGE, ce qui minimise les investissements pour France Télécom.

À partir de Février 1997, Tatoo permet, avec un récepteur adapté, de recevoir les messages alphanumériques.

En pratique, ceci permet de contacter quelqu'un en lui envoyant un numéro de téléphone à rappeler à partir de n'importe quel téléphone fixe, mobile, ou cabine téléphonique.

Le 31 janvier 1997, ouvertures supplémentaires OZ.AB.PQ = 06.57.74 à 06.57.89 - (Note du 29 janvier 1997).

Le 3 septembre 1997, ouvertures supplémentaires OZ.AB.PQ = 06.57.05 à 06.57.09 - (Note du 18 août 1997).



Histoire des Télécommunications Françaises © Claude Rizzo-Vignaud, 10 mai 2018.

Histoire du Téléphone Automatique

Histoire du Téléphone Mobile

Histoire du Radiotéléphone

Histoire du Téléphone Cellulaire

compteur.js.php?url=shaOq97LENI%3D&df=Yr