XXVI - Cadran français à configuration spéciale.

Modèle mystérieux et peu courant, nous sommes preneur de toute information permettant de déterminer son rôle dans les équipements de télécommunications.

_____

pour tout contact : claude.rizzo@orange.com

_____

Ce cadran entièrement fonctionnel a été reconstitué en 2015 par mes soins à partir de deux exemplaires.

- le premier provenait d'un agent retraité depuis au moins une vingtaine d'années d'Électricité de France,

- le second provient d'un agent de la SNCF retraité depuis au moins 25 ans, ayant récupéré ce matériel réformé utilisé par la SNCF il y a environ 30 ans.

_____

CadranRecto

Rôle de ce cadran spécifique ? Nous l'ignorons. 

A-t-il été utilisé par l'Administration des PTT ? Nous l'ignorons.

Nous savons avec certitude qu'il a été utilisé par la SNCF et peut-être par EDF (qui employait un service de télécommunications internes d'environ 2.000 agents)

Nous en sommes réduits à ne pouvoir formuler que des hypothèses au nombre de trois : 

- soit ce cadran spécial était utilisé pour effectuer des essais de commutateurs téléphoniques (mais dans ce cas nous en ignorons le(s) modèle(s)),

- soit ce cadran spécial était utilisé pour tester des lignes de transmissions de télécommunications, des jonctions intercentres, à l'époque où la signalisation était établie en codes décimaux (avant l'arrivée du code de signalisation Multi Fréquence MF SOCOTEL),

- soit il était dédié à un autre usage pour des équipements inconnus de notre part...

Présentation : il a été fabriqué par la Compagnie Française des Téléphones Thomson Houston.

D'après les deux exemplaires dont nous ayons pu disposer pour en reconstituer un totalement fonctionnel et de bonne présentation, leur fabrication s'est étalée au moins à partir des années 1940 (peut-être antérieurement) et jusqu'à la fin des années 1950 voire le début des années 1960.

  • - Sa culasse est en laiton nickelé de belle qualité. Elle est de même dimension que celle du cadran téléphonique administratif modèle 1927 des PTT. Elle  comporte la mention Compagnie des Téléphones Thomson Houston - Paris, et un numéro de rang de fabrication.
  • - Le disque d’appel est en laiton massif peint en noir comme les cadrans à 10 trous habituels de son époque.
  • - Ce cadran comporte les 10 chiffres en noir, en émail grand feu sur couronne de cuivre.
  • - En revanche, nous remarquons qu’il comporte des lettres en émail rouge associées aux chiffres 2 à 0, mais de nature totalement différentes de celles utilisées habituellement sur les cadrans téléphoniques d'abonnés ordinaires.

Ainsi, curieusement, la couronne comporte-t-elle les lettres suivantes :

  • - A associée au chiffre 2,
  • - B associée au chiffre 3,
  • - S associée au chiffre 4
  • - M associée au chiffre 5,
  • - F associée au chiffre 6,
  • - R associée au chiffre 7
  • - C associée au chiffre 8
  • - MK associées au chiffre 9,
  • - K associée au chiffre 0.

Nous ignorons tout de la signification de ces lettres...

_____

CadranVerso2

Description technique

Mécaniquement, il présente d'importantes modifications en comparaison d'un cadran téléphonique d'abonné :

  • - Le ressort central y est très différent, 
  • - Le bloc de contacts est également très différent et comporte beaucoup plus de lames-contacts, il est également plus profond, plus volumineux,
  • - La came (en stéatite marron) est nettement plus compliquée au niveau de sa forme, et permet un fonctionnement en logique de type 3 états. Ce fonctionnement permet notamment qu'en position de repos, tous les contacts possibles commandés par cette came soient ouverts (haute  impédance).
  • - La vitesse de rotation est nettement plus lente que celle d'un cadran administratif d'abonné ordinaire (environ 2 fois plus lente) et d'ailleurs, le régulateur de vitesse à vis sans fin comporte deux masselottes beaucoup plus grosses que sur les modèles pour abonnés ordinaires  : cette rotation ralentie est à l'évidence voulue...


CadranVerso1

Ce cadran téléphonique très spécial comporte 4 fils de sortie : 

  • - fil rouge,
  • - fil rouge et blanc,
  • - fil bleu et blanc,
  • - fil jaune.

Le cadran provenant du retraité de l'E.D.F était monté sur un très lourd socle en fonte de fer, qui semble avoir été prévu à cet effet et qui devait se fixer soit sur une sorte de table d'essais, ou directement sur un bâti technique.

CadranSpecialSurSupportPupitre2

CadranSpecialSurSupportPupitre1

Ce socle s'ouvre par une vis et une articulation, et ainsi nous pouvons en découvrir l'intérieur ci-dessous :

  • - Le verso du cadran fixé par deux vis,
  • - Les 4 fils de sortie se fixent sur un domino de bakélite prévu à cet effet,
  • - Un trou sous le domino permet la sortie des 4 fils reliés au cadran,
  • - Deux trous visibles sur la base pour une fixation par vis.

CadranSpecialSurSupportPupitreOuvert


­

Histoire des Télécommunications Françaises © Claude Rizzo-Vignaud, 15 novembre 2015.

compteur.js.php?url=shaOq97LENI%3D&df=Q7