XXVII - Testeur de Poste Téléphonique Presto 2039

de la société LEM Communication

Entre 1991 et environ 1996, a été produit par la société LEM Communication, pour le compte de France-Télécom Exploitant Autonome de Droit Public, un appareil capable de tester le fonctionnement complet de tout type de poste téléphonique analogique, filaire, du moment qu'il soit pourvu d'un authentique combiné téléphonique de conformation classique, que ce combiné soit connecté à la base du poste par un fil, ou qu'il s'agisse d'un combiné à antenne sans fil.

Ce testeur de poste téléphonique ne convient évidemment pas aux téléphones GSM, ni au tout venant des téléphones ultra miniatures souvent de formes biscornues, étrécies et anti-ergonomiques, en un mot : bizarres, que nous puissions trouver çà et là de nos jours...

Cet appareil Presto 2039 était spécialement étudié pour que les S.A.V. de l'Exploitant Public puissent effectuer rapidement un diagnostic complet de fonctionnement de tout poste téléphonique agréé par l'administration ou par France-Télécom qui lui était retourné.

Presto = Pupitre Réalisant les ESsais de Terminaux Objectivement.


PrestoP2039n1

Ci-dessus : présentation du Testeur LEM P2039 à l'arrêt.


PrestoP2039n2

Ci-dessus : présentation du Testeur LEM P2039 sous tension.

Le coulissement du plateau supérieur provoque la mise sous tension du testeur. Il est alors prêt à l'emploi : l'afficheur inscrit le numéro du modèle de l'appareil et la version logicielle qui l'en équipe.


Le testeur de poste téléphonique Presto 2039 est un véritable banc d'essai pour téléphone filaire.

Il a été développé par la société LEM Communication. Cet appareil contient deux circuits intégrés de mémoire EPROM qui peuvent être reprogrammés en cas d'évolution ultérieure.

Une fois sous tension et le poste téléphonique à tester connecté sur la prise T via son conjoncteur téléphonique, il suffit à l'aide du clavier du testeur P2039 de choisir le type d'appareil à tester, puis de suivre les instructions.

Plusieurs choix sont proposés

  • -Type 1 pour les modèles Alto, Amarys, Aria, Célesta, Contact Ambiance, Iléa, Rondo et Soprano.
  • -Type 2 pour les modèles Duo, Lauréat et Ténor.
  • -Type 3 pour les modèles Cyclad, Madrigal, Sillage et certains Amarys.
  • -Type 4 pour les modèles Fidélis et pour les Répondeurs.
  • -Type 5 pour les modèles Aglaé.
  • -Type Agréé pour tous les autres, c'est à dire les modèles plus anciens :  Modulophone, Digitel 2000, Telic 83, Socotel 63, Universel 43, PTT 1941, PTT 1940, PTT 1924, etc...

Une fois le type de poste téléphonique à tester choisi, il suffit de démarrer la séquence programmée pour que onze essais différents soient successivement accomplis. Il suffit de suivre les instructions écrites sur l'afficheur à cristaux liquides, aidé du mode d'emploi.

A) Combiné raccroché :

1 - Essai d'isolement électrique,

2 - Test de continuité,

3 - Test optionnel du cordon de ligne (pour les appareils dont le cordon est déconnectable),

4 - Essai de sonnerie et du circuit d'appel du poste téléphonique.

B) Combiné décroché :

5 - Mesures du courant de ligne, dans les polarités normales et inversées, et sur simulation de ligne courte puis de ligne longue distance,

6 - Essai Cadran ou Clavier DC ou FV, sur ligne courte,

7 - Essai Cadran ou Clavier DC ou FV, sur ligne longue distance.

C) Combiné placé à l'oreille du manipulateur :

8 - Essai subjectif de l'écouteur du combiné, de l'écouteur éventuel et/ou du haut-parleur éventuellement intégré par émission d'un texte de 6 secondes préenregistré,

9 - Essai subjectif du microphone du combiné par l'opérateur d'un texte quelconque enregistré par ses soins durant 6 secondes, et qui est ensuite répété sur l'écouteur et/ou le haut-parleur du poste en test.

D) Combiné placé sur l'Oreille Artificielle du testeur P2039 (voir ci-dessous) : 

10 - Mesure objective en décibels du rendement de l'écouteur,

11 - Mesure objective en décibels du rendement du microphone.

PrestoP2039n3

Ci-dessus : poste téléphonique agréé PTT (en l'occurrence un modèle Socotel S63), en cours de test avec combiné placé sur l'Oreille Artificielle.


La grande commodité est d'avoir automatisé les tests, et la grande innovation est la conception de l'Oreille Artificielle souple qui permet de simuler le couplage entre un combiné téléphonique de plusieurs gammes de téléphones agréés et une véritable oreille humaine de nature souple, malléable et élastique à la fois dû au cartilage. Ceci peut paraître anecdotique à l'heure actuelle, mais l'invention de cette Oreille Artificielle de couplage acoustique a fait l'objet d'un brevet déposé en 1989, consultable ci-dessous :


Ce modèle d'appareil, fabriqué jadis tout au plus à quelques centaines d'exemplaires, est aujourd'hui obsolète et retiré du service, les formes de la plupart des postes téléphoniques actuels et de leurs combinés ayant subi trop de "mutations" depuis. 

Le LEM P2039 est devenu un appareil tout à fait utile pour un collectionneur afin de tester notamment l'isolement, le circuit de sonnerie, le courant de ligne, ainsi que la téléphonométrie des écouteurs et des microphones des postes téléphoniques de collection. 

Son atout est de fournir rapidement les mesures objectives chiffrées et de permettre la détection rapide de la plupart des pannes de ces postes anciens. 

Il s'agit là d'un appareil peu courant et méconnu, d'où cette chronique établie par mes soins.


Histoire des Télécommunications Françaises © Claude Rizzo-Vignaud, 19 janvier 2017.

compteur.js.php?url=shaOq97LENI%3D&df=qI